fbpx

> Our Projects

Le projet Frotet couvre 37 840 ha de la ceinture de roches vertes Frotet-Evans Archéenne dans la sous-province géologique d’Opatica au Québec. La propriété est adjacente à la mine Troilus Au-Cu, qui a été productrice dans le passé, et couvre plusieurs zones de déformation majeures associées à des perspectives d’or orogénique connues, ainsi qu’à la stratigraphie abritant des gisements VMS ailleurs dans la ceinture.

Le projet est situé à 100 kilomètres au nord de Chibougamau, au Québec. Il existe des infrastructures favorables dans la zone du projet notamment un vaste réseau routier forestier ainsi que la Route-du-Nord traversant la partie sud-ouest de la propriété. Une ligne de transport d’électricité traverse également la propriété qui a fourni de l’électricité à la mine Troilus.

La ceinture de roches vertes Archéenne Frotet-Evans (2793-2755 Ma) est composée d’assemblages volcaniques dominés par des roches méta-volcaniques mafiques à felsiques. Les séquences volcaniques inférieures sont surtout mafiques, composées de komatiites basaltiques, tholéites de fer et tholéites à haute teneur en magnésium, tandis que les séquences supérieures sont généralement de composition intermédiaire à felsique. Les intrusions mafiques sont volumineuses tout au long de la séquence stratigraphique, généralement visibles comme des seuils différenciés contemporains avec les strates volcaniques. De minces horizons de roches sédimentaires, composées d’argilites, de grauwackes et de conglomérats, sont intercalés dans toute la stratigraphie. Structurellement, les séquences volcaniques ont été fortement déformées à la suite d’au moins deux événements majeurs de déformation (2720-2690 Ma et 2690-2680 Ma) marqués par plusieurs plis régionaux dominants le noyau de la ceinture, et de nombreuses structures à tendance Nord-Est majeurs coupent transversalement la propriété. Un nombre important de petites veines de quartz d’or de haute qualité ont été découvertes à travers la ceinture, ainsi que plusieurs dépôts VMS de Zn-Cu-Ag-Au se produisant dans les parties méridionales de la ceinture. Ensemble, l’architecture structurelle combinée à des contraintes lithologiques favorables indiquent que le projet Frotet-Evans est très propice à une présence d’or orogénique significative, à l’or d’intrusion (p. ex. Troilus) et à une minéralisation VMS.

Une exploration historique systématique limitée a été réalisée dans l’ensemble des claims de Kenorland. La découverte d’échantillons de cuivre-nickel en 1958 a mené à une poussée du jalonnement, et à la découverte subséquente de nombreux gisements de VMS au sud de la propriété actuelle. Le corridor structurel de tendance Nord-Est et le gisement De Troilus Au-Cu ont été découverts au milieu des années 1980 à la suite de programmes d’exploration par Kerr Addison (prospection et échantillonnage des sédiments et des sols) concentrés le long de la moitié Ouest de la ceinture de roches vertes Frotet-Evans. La région a connu très peu d’exploration de suivi depuis les années 1980, mais les levés géophysiques modernes ont ajouté à la compréhension structurelle de l’architecture de la ceinture de roches vertes Frotet-Evans. Étant donné que la zone du projet est largement couverte de till glaciaire et de nombreux petits lacs, la stratégie de ciblage de Kenorland a été d’appliquer une approche d’exploration systématique au projet Frotet-Evans ; l’intégration des ensembles de données géochimiques et géophysiques modernes à la compréhension géologique actuelle de la région. Cette approche systématique a conduit à l’identification d’objectifs de suivi d’importance, qui sont actuellement à l’essai.

Le projet Frotet a été acquis par Kenorland par le biais du jalonnement de cartes en mars 2017 et a été mis en option pour Sumitomo Mining Metals Canada Limited (« SMMCL ») en avril 2018. Pendant l’été 2018, Kenorland a complété un programme d’échantillonnage du sol à l’échelle de la propriété (substrat de till) de plus de 55 921 ha sur une grille d’environ 1500 m x 150 m pour un total de 2 308 échantillons. À l’hiver 2018-2019, une étude aéromagnétique à haute résolution a été survolée par des zones d’anomalies en or-en-sol (Gold-in-soil). Au printemps 2019, une enquête LIDAR à l’échelle de l’ensemble des biens a été menée pour donner un contexte aux conditions de géologie et à la géologie structurelle. À l’été 2019, l’échantillonnage du sol intercalaire, l’échantillonnage des tills, la cartographie géologique et la prospection des rochers ont été effectués dans des zones anormales. Ces travaux ont défini la zone cible de Regnault, qui a été sélectionnée pour un premier programme de forage au diamant à l’hiver 2020. Avant que le forage au diamant ait lieu, Kenorland a effectué d’autres essais géophysiques, y compris un levé aéromagnétique à l’aide de drones à très haute résolution et une étude de polarisation induite en 3D pour aider à la délimitation des cibles de forage au diamant.

Size:
37,840 ha

Location:
Québec, Canada

Deposit Type(s):
Au Orogénique, Au d’intrusion, VMS

See all projects